Blues’n Jazz Rallye

23.07.2016

Blues et jazz ont enivré la capitale samedi soir

 

LUXEMBOURG – Le Grund et Clausen accueillaient l’incontournable rendez-vous musical estival qu’est le Blues’n Jazz Rallye, samedi soir.

Voir le diaporama en grand »

 

Si certains s’obstinent à chasser virtuellement des Pokemon, il était inutile d’être équipé d’une application pour dénicher jazzmen et bluesmen, samedi dans la capitale.

Le Grund et Clausen grouillaient en effet de musiciens talentueux. Et les dieux de la musique avaient également veillé à ce que la pluie épargne les milliers de promeneurs.

Tout était donc réuni.

En début de soirée, Gast Waltzing et l’Orchestre National de Jazz installaient une ambiance classieuse et cuivrée sur le parvis de Neumünster. Au détour des routes sinueuses et vallonnées qui dessinaient le parcours, on admirait les Luxembourgeois Heavy Patrol envoyer énergiquement leurs reprises.

Aux rives de Clausen, le guitariste américain Marc Stone était, lui, de retour, avec son blues rythmé.

 

Set sensuel de Shakura S’Aida

 

Chez certains, le blues est dans les gènes.

Neveu de John, Archie Lee Hooker offrait l’un des temps forts d’une soirée riche d’une cinquantaine de concerts.

La foule ne s’y était pas trompée, se massant autour de la scène. Véritable showman transpirant le blues, l’Américain dévoilait une énergie folle, parfaitement épaulé par Fred Barretto, guitariste bien connu du public luxembourgeois.

Quand Shakura S’Aida s’approchait de son guitariste, ces deux-là paraissaient faire l’amour à la musique. Charisme de prêtresse vaudou et voix époustouflante, la Canadienne livrait un set enlevé et plein de sensualité. En fin de soirée, Palo offrait sa musique afro-cubaine aux rythmes chaloupés et riche en couleurs, qui illuminait le ciel de la capitale.

 

>>Source (texte): L'Essentiel.lu


Partners

OFFICIAL PARTNER

OFFICIAL PARTNER